L’Exploration Appréciative


Véritable booster pour votre organisation



Aujourd’hui reconnue en France dans de nombreux domaines d’activités (énergies, banque, assurance, télécoms, BTP, …),
utilisée dans toutes les tailles d'organisation,
de la PME aux grands groupes,
l'Appreciative Inquiry identifie et prend appui
sur les forces vitales de votre entreprise.


Elle opère un teambuilding puissant au sein de vos équipes, stimule la recherche de solutions et l’intelligence collective.

Une approche positive au service de votre développement

Initiée aux Etats-Unis par le Dr en psychologie des organisations David Cooperrider, l'Exploration Appréciative ("Appreciative Inquiry") est née dans les années 80. Après plus de 10 ans d’études universitaires sur les clés de performance des entreprises, David Cooperrider et son équipe ont mis en place une méthode appréciative pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti de leurs ressources et à optimiser leur fonctionnement. Cette méthode s'est rapidement propagée aux USA puis en Europe.

 

Ecueils des approches traditionnelles

Nous sommes culturellement habitués à pointer nos erreurs et à œuvrer pour les corriger. C’est ce que Jean Pagès appelle la culture du déficit dans son ouvrage Le coaching avec la méthode AI .

Les approches classiques de conduite du changement en entreprises sont semblables à notre éducation du "peut mieux faire" : centrées sur l'analyse des échecs et problèmes à résoudre.
Bien qu’ayant apporté une efficacité incontestée, ces approches commencent à montrer leurs limites. Il apparaît que focaliser principalement notre attention sur les problèmes a des conséquences contre-productives : baisse de créativité et d’innovation, réactions défensives, manque d’enthousiasme des équipes.
Il est aussi démontré qu'en capitalisant sur nos talents (c’est-à-dire ce qui fonctionne bien dans l’équipe ou l’organisation), nous allons plus loin. Ce n'est donc pas en zoomant constamment sur le négatif que l’on obtient les meilleurs résultats"

Enfin, la conduite du changement s’appuie généralement sur une négociation top-down basée sur la présentation des bénéfices de telle ou telle transformation. Visant principalement à convaincre les parties prenantes, elle désavoue - souvent implicitement - les valeurs ajoutées du passé et du présent.

Une approche innovante et positive du changement

Sans nier l’existence des difficultés présentes dans l’organisation, l'AI explore les talents, réussites, opportunités et rêves pour l’avenir, pour en faire le socle positif du changement.

 

Méthodologie

L’AI suit un processus rigoureux et hautement participatif. Elle capitalise sur les initiatives et l’intelligence collective, EMBARQUE vos équipes dans le PROJET D'ENTREPRISE. Voir schéma ci-contre.

 

Quand l'utiliser ?

Son application est variée :

  • bilan de situation,
  • convention et cohésion d'équipes,
  • conduite du changement,
  • développement du management et leadership,
  • et bien d'autres ...

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'IFAI, cliquer ici

 


 

Véritable booster pour votre organisation



Aujourd’hui reconnue en France dans de nombreux domaines d’activités (énergies, banque, assurance, télécoms, BTP, …),
utilisée dans toutes les tailles d'organisation,
de la PME aux grands groupes,
l'Appreciative Inquiry identifie et prend appui
sur les forces vitales de votre entreprise.


Elle opère un teambuilding puissant au sein de vos équipes, stimule la recherche de solutions et l’intelligence collective.

Une approche positive au service de votre développement

Initiée aux Etats-Unis par le Dr en psychologie des organisations David Cooperrider, l'Exploration Appréciative ("Appreciative Inquiry") est née dans les années 80. Après plus de 10 ans d’études universitaires sur les clés de performance des entreprises, David Cooperrider et son équipe ont mis en place une méthode appréciative pour aider les entreprises à tirer le meilleur parti de leurs ressources et à optimiser leur fonctionnement. Cette méthode s'est rapidement propagée aux USA puis en Europe.

 

Ecueils des approches traditionnelles

Nous sommes culturellement habitués à pointer nos erreurs et à œuvrer pour les corriger. C’est ce que Jean Pagès appelle la culture du déficit dans son ouvrage Le coaching avec la méthode AI .

Les approches classiques de conduite du changement en entreprises sont semblables à notre éducation du "peut mieux faire" : centrées sur l'analyse des échecs et problèmes à résoudre.
Bien qu’ayant apporté une efficacité incontestée, ces approches commencent à montrer leurs limites. Il apparaît que focaliser principalement notre attention sur les problèmes a des conséquences contre-productives : baisse de créativité et d’innovation, réactions défensives, manque d’enthousiasme des équipes.
Il est aussi démontré qu'en capitalisant sur nos talents (c’est-à-dire ce qui fonctionne bien dans l’équipe ou l’organisation), nous allons plus loin. Ce n'est donc pas en "zoomant constamment sur le négatif que l’on obtient les meilleurs résultats".

Enfin, la conduite du changement s’appuie généralement sur une négociation top-down basée sur la présentation des bénéfices de telle ou telle transformation. Visant principalement à convaincre les parties prenantes, elle désavoue - souvent implicitement - les valeurs ajoutées du passé et du présent.

Une approche innovante et positive du changement

Sans nier l’existence des difficultés présentes dans l’organisation, l'AI explore les talents, réussites, opportunités et rêves pour l’avenir, pour en faire le socle positif du changement.

 

Méthodologie

L’AI suit un processus rigoureux et hautement participatif. Elle capitalise sur les initiatives et l’intelligence collective, EMBARQUE vos équipes dans le PROJET D'ENTREPRISE. Voir schéma ci-contre.

 

Quand l'utiliser ?

Son application est variée :

  • bilan de situation,
  • convention et cohésion d'équipes,
  • conduite du changement,
  • développement du management et leadership,
  • et bien d'autres ...

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'IFAI, cliquer ici

 


 

Gallup évalue à 29% le ROI lié à la mise en place d'un management des talents dans l'entreprise.